Auto-Union Type D - Hermann Paul Müller - GP de France - Championnat d'Europe des pilotes 1939

Pour nous présenter vos montages de kits ou maquettes en cours, C'est ici >>
Avatar de l’utilisateur
f1aquilon
Modérateur du forum
Messages : 4000
Inscription : 25 Nov 2012, 20:38
Contact :

Modification d'une Tyrrell RBA 003 en Tyrrell 001 du GP d'Afrique du Sud 1971

Message par f1aquilon » 30 Avr 2022, 11:48

ça devrait être bon ce coup-ci Seb. ;)

Je vais réaliser la Tyrrell 001 de Jackie Stewart lors du GP d'Afrique du Sud 1971.

Image

J'utilise le modèle de la Tyrrell 003 de chez RBA.

Image

Miniature que j'avais déjà modifiée en 2011 pour en faire une version des essais du GP de Monaco 1971.

Image

Aujourd'hui, elle va de nouveau connaitre une transformation. ;)

Après le démontage et le décapage de la peinture de la coque, l'essentiel des travaux se porte sur l'amélioration de la partie moteur.

Image

Image

Le reste de la transformation reste plutôt simple.

Image

Image

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
f1aquilon
Modérateur du forum
Messages : 4000
Inscription : 25 Nov 2012, 20:38
Contact :

Re: Auto-Union Type D - Hermann Paul Müller - GP de France - Championnat d'Europe des pilotes 1939

Message par f1aquilon » 14 Mai 2022, 10:51

Dans ce nouveau WIP, je vais réaliser l'Auto-Union de Hermann Paul Müller lors du GP de France 1939.

Image

Parenthèse historique : Il n'y a jamais eu de résultats officiels de l'AIACR pour le Championnat du Monde des Pilotes en 1939.

Fin 1938, un certain mécontentement règne au sein de la Commission Sportive Internationale de l'AIACR concernant le système d'attribution des points jugé trop compliqué. Le président de la commission des sports du Royal Automobile Club de Belgique, M. Langlois, propose un nouveau système de points pour la saison 1939.
Le système utilisé depuis 1931 attribuait 1 point au premier, 2 points au second, 3 au troisième, puis suivait un complexe barème en fonction de la distance parcourue et des pénalités, le champion étant le pilote ayant le moins de points à la fin du championnat, sachant qu'une non-participation pénalise de 8 points. Le nouveau système proposé prévoit d'attribuer 10 points au premier, 6 points au second, 5 points au troisième, 4 points et 3 points aux quatrième et cinquième. Et finalement 1 point pour les autres pilotes ayant pris le départ de la course. Cette fois, le champion d'Europe sera le pilote ayant obtenu le plus de points durant la saison. Ce nouveau barème est soumis à l'accord des pays organisateurs d'épreuves comptant pour le Championnat du monde. Une première réunion a lieu début juillet à Reims lors du GP de France et le nouveau principe de points ne semble pas soulever d'objection. Mais rien d'officiel n'est décidé.

Le GP d'Italie prévu le 10 septembre est annulé car les travaux de reconstruction de la piste et des tribunes ne seront pas terminés à cette date.

Le Championnat ne compte donc plus que 4 épreuves (Belgique, France, Allemagne et Suisse) sur les 5 prévues. A l'issue du dernier GP de la saison en Suisse, au sein de L'AIACR, les points de vue sont tellement divergents concernant l'attribution des points, que la commission doit attendre et prévoit de se réunir en octobre 1939 pour prendre une décision et publier les résultats officiel du Championnat du Monde.

Le sujet est complexe, car à la fin du championnat et selon le barème choisit, c'est Hermann Paul Müller d'Auto-Union qui est titré (système de points de 1938) ou bien, c'est Hermann Lang de chez Mercedes (système de points proposé pour 1939) qui remporte le Championnat. Selon les pays et les journaux, les tableaux de résultats diffèrent. Les quotidiens se perdent en conjectures et plusieurs journaux n'hésitent pas à déclarer Lang vainqueur. La revue Suisse Automobil-Revue rappelle à ses lecteurs que le système de notation est encore indécis et titre "Le champion inconnu". Malheureusement, l'éclatement du conflit mondial ne permet pas cette réunion et les résultats ne seront jamais publiés.

Le 30 novembre 1939, dans un article paru dans Völkischer Beobachte, le journal officiel du parti nazi, Adolf Hühnlein de l'ONS (Oberste Nationale Sportbehörde für die Deutsche Kraftfahrt - Autorité Nationale Supérieure des Sports pour les Véhicules à Moteur Allemands) déclare que l'AIACR ne pouvant se réunir et sur la base des résultats en points obtenus durant les courses internationales d'automobiles et de motos comptant pour le Championnat d'Europe, le titre de Champion d'Europe des Pilotes est attribué à Hermann Lang avec 23 points.

Mais pourquoi ces 23 points ? Alors qu'avec le nouveau barème, Hermann Lang aurait eu 22 points ?
Il semblerait que Hühnleim ait choisi d'appliquer l'ancien barème de points, mais en ajoutant aux 4 grandes épreuves, d'autres courses majeures de la saison. Aujourd'hui encore, ces résultats sont sujets à interrogations du fait de l'interprétation et de la complexité de l'attribution des points si l'on en réfère au règlement de 1938.

Mariele Müller révéla des années plus tard que lorsque son mari apprit les résultats, il s'exclama : "Jetzt bin ich aber schön beschissen worden!" (Je me suis bien fait avoir !).

Le 12 mai 1940, l'AIACR se réunit à Genève pour résoudre cette question. Le délégué italien Giuseppe Furmanik s'y rendit et se retrouva ... seul. La réunion fut annulée. L'AIACR ne se réunit de nouveau qu'en 1946, la question ne fut pas évoquée. Peu à peu, la sagesse accepta que Lang fut le champion d'Europe 1939.

De nombreux historiens du sport automobile notent que Hermann Lang est considéré comme le Champion d'Europe 1939 parce qu'à l'époque tout le monde le disait. Et tout le monde le disait parce-que Lang disait qu'il l'était."


Je vais utiliser un vieux kit en white métal John Day que je vais rénover.

Image

Je commence par démonter et décaper la miniature.

Image

Image

Je modifie le siège du pilote avec du "Putty" de chez Tamiya.

Image
Image

Répondre